Ce jeudi 14 avril à 19H30, l'Upop est honorée par la mairie de Salaise-sur-Sanne, qui nous permet de profiter de la salle principale du prieuré de Salaise. Pour cette première exceptionnelle, nous avions choisi de convier notre grand historien local.

C'est ainsi que Gérard Jolivet vous proposera la première partie de : 

"Moines et moniales, les virtuoses de la spiritualité"

Pour faire de « La Journee Mondiale de la Sante » « Notre Journee Mondiale Citoyenne de la Sante »

Pour lire l'appel : cliquer ici

Nous publions ici un communiqué de RESF 38 concernant l'expulsions du campement du Parc de l'Aliance à Grenoble, le 30 novembre 2021.

Attac Fraude E Commerce

Alors que les confinements ont permis aux géants du commerce en ligne et à leurs marketplaces de voir leur chiffre d’affaires exploser, ces grandes entreprises (dont Amazon, Cdiscount, eBay ou encore Wish) sont accusées de profiter de fraudes massives à la taxe sur la valeur ajoutée (TVA).
Dans une note publiée ce jeudi 3 décembre, veille de Black Friday, Attac révèle l’ampleur de cette fraude et s’applique à rendre visible ses mécanismes.
Fin 2019, l’Inspection générale des Finances (IGF), tirait la sonnette d’alarme dans un rapport, estimant que 98 % des vendeurs étrangers actifs contrôlés sur les plateformes de e-commerce n’étaient pas immatriculés à la TVA en France et ne reversaient donc pas la taxe due à l’État. En effet, au sein de ces interfaces de vente, acteurs du e-commerce et vendeurs inscrits sur leurs places de marché (notamment ceux basés hors de l’Union européenne) se renvoient la responsabilité à propos de la facturation et de la collecte de cette taxe, qui au final ne sont que marginalement ou pas effectuées.

 Logo Attac


[Décembre 2020] Lettre aux adhérent·e·s : pour nos libertés, et contre Amazon et les profiteurs de la crise

Lettre aux adhérent·e·s 2 décembre 2020
Pour nos libertés ! Nouvelle mobilisation générale le 5 décembre

Emmanuel Macron l’a annoncé : déconfinement partiel et progressif en ce mois de décembre. Mais l’hôpital est toujours sous tension maximum et aucun plan d’envergure à l’horizon pour remettre sur pied ce service public mal en point depuis des années d’austérité. Mais rien face à l’explosion du chômage et de la pauvreté : les associations qui y font face n’ont pas vu leurs subventions augmenter bien au contraire. Mais les aides données aux entreprises le sont sans débat public, sans contrôle ni contrepartie…
Emmanuel Macron, avec son gouvernement, poursuit sa logique autoritaire. Le samedi 28 novembre a vu de nombreuses manifestations dans tout le pays. Attac y a pris sa part. Ce projet de loi sur la sécurité globale contesté de toute part n’est à ce jour pas remis en cause au moment même où les violences policières, et leur dimension raciste, niées au plus haut niveau de l’État suscitent une large indignation et s’étalent à la une des médias français et internationaux. La mobilisation doit s’amplifier pour obtenir l’annulation de ce projet. Un nouveau rendez vous est fixé pour une journée de manifestations partout le samedi 5 décembre. Cette journée est aussi le rendez-vous annuel des associations de lutte contre le chomage. Attac sera au rendez-vous !
Le projet de “loi sur le séparatisme”, rebaptisée “loi confortant les principes républicains” (sans que ceux-ci ne soient jamais définis), vise à stigmatiser les musulman·e·s et à restreindre les libertés associatives, tout en remettant en cause le juste équilibre qui avait été trouvé lors du vote de la loi de 1905 sur la laïcité. Il s’agit d’une entreprise de division de la société française en mettant à l’index une partie de la population, en désignant des boucs émissaires alors qu’il y a urgence à changer de cap pour construire une société plus égalitaire, de partage des richesses, de transition écologique et sociale, débarrassée du racisme et des discriminations…
Déconfiné·e·s, pas résigné·e·s mais bien mobilisé·e·s ! C’est notre état d’esprit à Attac en cette fin d’année 2020. Mobilisé·e·s dans les actions contre Amazon et les profiteurs de la crise, pour la justice fiscale, pour la défense des libertés ou les droits des femmes, et mobilisé·e·s pour faire notre travail d’expertise, d’éducation populaire, et pour déconstruire l’idéologie dominante !

 

phpgbGwja

France Télévisions

Il dit avoir perdu "dix kilos" en 18 jours. Pierre Larrouturou a annoncé sur Twitter qu'il arrêtait sa grève de la faim, samedi 14 novembre au soir. L'eurodéputé français l'avait entamée il y a près de trois semaines, le 28 octobre, dans l'espoir d'arracher un renforcement du budget de l'Union européenne en faveur du climat et de la santé.

L'élu de 56 ans, rapporteur général du budget européen, a justifié la fin de son action par "l'insistance des médecins du Parlement". Il n'en a pas dit davantage sur sa santé. Il a cependant réaffirmé son souhait de faire voter une taxe sur les transactions financières pour dégager davantage de moyens pour le climat et la santé.

 

Tract StEteinne v8 723x1024 2

Salut

Je suis assez peu dispo en ces temps de confinement….. devoirs de grands-parents.
Néanmoins j’ai reçu et regardé une vidéo de Ruffin  …. À écouter et voir sans modération.
Ci-joint le lien

 
Amicalement
Norbert