Kaléidoscope 272 de Michel Bazin: Claude Duneton nous met la puce à l’oreille, laisse pisser le mérinos et nous pose un lapin!

 Connu comme le loup blanc, donner sa langue au chat, ménager la chèvre et le chou, peigner la girafe, laisser pisser le mérinos … L’origine et le sens de ces expressions mettant en scène des animaux, domestiques ou sauvages, n’auront plus de secret pour vous après la lecture de La puce à l’oreille (Anthologie des expressions populaires avec leur origine) de Claude Duneton, un écrivain un peu oublié aujourd’hui, curieux de tout, drôle et érudit, sensible à l’originalité et à la verdeur de la langue française. Pour l’expression « peigner la girafe », Claude Duneton se délecte à nous raconter « l’enthousiasme des foules lorsque la première girafe, en chair, en os et en cou, posa pour la première fois le pied sur notre sol, le 26 octobre 1826, envoyée en présent à Charles X par le pacha d’Égypte. » Il estime que c’est de cette époque que date cette expression qui signifie faire un travail inutile et long… ou encore, ne rien faire du tout. Et Duneton d’ajouter malicieusement en note: « Faut-il voir aussi une malice : long cou, girafe, pour pénis ? Et une allusion du genre peigne-zizi?… ». Double sens corroboré par le Robert culturel de la langue française. Nul doute que cet homme facétieux – qui nous avait fait le plaisir de venir à la librairie à la fin du siècle dernier- aurait aimé le verbe « girafer » , utilisé par les écoliers africains dans le sens de copier sur son voisin!.

Pour lire la suite : cliquer sur l’onglet LECTURES puis glisser sur Kaléidoscopes

Pour une Sécurité sociale de l’alimentation

Comment est née l’idée d’une Sécurité sociale de l’alimentation (SSA) ? Début 2017, à l’issue des Assises de l’alimentation organisées par la Confédération paysanne germe l’idée d’une sécurité sociale de l’alimentation, notamment à partir des travaux du Réseau Salariat sur la sécurité sociale …. mais cette idée est portée par de nombreuses organisations : Ingénieurs sans frontières Agrista, Réseau Salariat, Réseau Civam, la Confédération paysanne, le Collectif Démocratie Alimentaire, l’Ardeur, l’Ufal, Mutuale, l’Atelier Paysanles Ami.es de la Confédération paysanne, VRAC, les Greniers d’Abondance, le Collectif les pieds dans le plat et le Réseau GRAP.

Quels sont les piliers de la SSA ?

Le premier, c’est l’universalité : doter tout le monde des moyens d’accès à une alimentation choisie, de la même façon que tout le monde a accès aux soins avec sa carte Vitale.

Le deuxième pilier est le financement par une cotisation sur la valeur ajoutée, qui alimente le budget de caisses de sécurité sociale de l’alimentation de façon indépendante de l’État. Ce budget permet d’allouer 150 euros par mois et par personne.

Le troisième pilier est le conventionnement. Des caisses, gérées démocratiquement et localement, décident des produits accessibles avec l’argent distribué. ….

Pour accéder au site de SSA : https://securite-sociale-alimentation.org/

Pour accéder à une vidéo Table ronde animée par Caroline Millet, d’Alternatiba ANV Rhône.Intervenants : Anne-Sophie Allouchery et Bernard Friot, de Réseau Salariat ; Mathieu Dalmais, d’Ingénieurs sans frontières (ISF) ainsi qu’Anne Storrer, de la Confédération Paysanne : https://www.reseau-salariat.info/videos/2020-12-23_1/

Le 8 mars, Attac se mobilise !

Le 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes est au croisement des luttes féministes et des luttes sociales. Attac a décidé de faire de cette date un temps fort de l’association : mobilisons-nous ensemble pour les droits des femmes, partout en France 

Pour en savoir plus : https://france.attac.org/se-mobiliser/le-8-mars-toutes-et-tous-en-greve/?pk_campaign=Infolettre-3727&pk_kwd=france-attac-org-se-mobiliser-le-8

[Vidéo Attac France 22 Février 2024] Comprendre pour agir. Une autre agriculture est possible !

Alors que s’ouvre le salon de l’agriculture, et que les mobilisations des paysan.nes n’ont pas reçu de réponses satisfaisantes, Attac propose une conférence filmée avec Gaspard Manesse, de la Confédération Paysanne et Sébastien Guilhemjouan, de l’association Paysans de Nature.

https://france.attac.org/actus-et-medias/le-flux/video-comprendre-pour-agir-une-autre-agriculture-possible

Kaléidoscope 265 de Michel Bazin : Agriculteurs et écologistes: même combat pour la biodiversité

Le succès de La ferme des Bertrand (  voir mon article sur le blogue: Kaléidoscopes  !) se confirme de semaine en semaine, le bouche-à-oreille fonctionne, les gens sont émus de voir le destin de cette attachante  famille de paysans de montagne. On peut voir maintenant le film dans 319 salles (et pour la deuxième semaine à Vienne). 100 000 personnes l’ont vu. Un chiffre énorme pour un documentaire. Il faut dire que le film de Gilles Perret a bénéficié d’un lancement inattendu avec le mouvement des agriculteurs qui ont bloqué une partie du pays, donnant souvent une vision caricaturale de la paysannerie, on devrait plutôt dire des paysanneries.

Le céréalier qui exploite -et le mot est à prendre au sens propre, et au sens figuré- 700 hectares dans la Beauce fait-il le même métier qu’un éleveur de porcs en Bretagne, un viticulteur de la vallée du Rhône, un maraîcher de la région nantaise, ou un éleveur de bovins du Charolais? Ce ne sont que quelques exemples de la diversité de la paysannerie française.

Pour lire la suite : cliquer sur l’onglet LECTURES puis glisser sur Kaléidoscopes

Non à la loi Darmanin ; mobilisation du 21 Janvier

Contre l’abjecte loi Asile Immigration, mobilisons nous massivement le 21 janvier à 10H cours Romestang

Le dimanche 21 janvier nous appelons à nous rassembler dans notre diversité pour manifester notre attachement à la devise de la République : LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ

Pour accéder au flyer ; https://groupattac-vpr.fr/wp-content/uploads/2024/01/Ajouter-un-sous-titreContre-labjecte-loi-Asile-Immigration-mobilisons-nou_20240117_221118_0000-1.pdf

Marche contre la loi asile immigration 21 Janvier 2024

Le 21 janvier, 201 personnalités de tous horizons, appellent à se mobiliser pour exiger que le président de la République ne promulgue pas la loi.

Cette loi ne répond pas aux causes de l’exil forcé d’hommes, de femmes, d’enfants fuyant les guerres ou le réchauffement climatique, ni aux défis de l’accueil dans la dignité, ni au défi de la définition d’une politique digne et humaine d’intégration.

Elle a été rédigée sous la dictée des marchands de haine qui rêvent d’imposer à la France leur projet de « préférence nationale ».

Elle torpille les piliers porteurs de notre pacte républicain, hérité du Conseil national de la Résistance. Elle s’attaque ainsi au droit du sol autant qu’aux droits fondamentaux proclamés par la Constitution : au travail, à l’éducation, au logement, à la santé…

Pour en savoir plus : https://www.cgt.fr/21janvier?utm_source=brevo&utm_campaign=Newsletter%20n293%20du%2012012024&utm_medium=email

Manifestation Samedi 2 Décembre

HALTE AU MASSACRE À GAZA ! CESSEZ-LE FEU IMMÉDIAT !

Cessez-le feu immédiat !
Arrêt des bombardements et des déplacements forcés de la population !
Levée immédiate du blocus !
Protection du peuple palestinien à Gaza et en Cisjordanie !
Les libertés d’expression et de manifestation, libertés démocratiques fondamentales, doivent être respectées

Appel à manifester le samedi 2 décembre
Bourgoin-Jallieu 14h30 place de la République
Vienne 14h30 – Champ de Mars
Grenoble 14h30 place Felix Poulat – Grenoble

Pour accéder à la liste des signataires : https://groupattac-vpr.fr/wp-content/uploads/2023/11/marche-25-novembre.pdf

Déclaration du Conseil d’Administration d’Attac, 15 octobre 2023

L’action militaire lancée par le Hamas le 7 octobre, soutenue par d’autres groupes armés palestiniens, a délibérément visé des civil·es, parmi d’autres objectifs militaires. Il s’agit donc de crimes de guerre et nous condamnons fermement ces attaques effroyables que rien ne justifie.

Nous condamnons aussi la réponse aveugle et brutale du gouvernement israélien, qui constitue également un crime de guerre : le siège et le bombardement continu de la population de Gaza, privée d’eau, d’électricité et de gaz, sans compter l’utilisation de bombes au phosphore, les assassinats de manifestant·es en Cisjordanie et la menace d’expulsion de plus d’un million d’habitant·es du nord de Gaza.

Pour accéder au communiqué complet, cliquer sur le lien suivant : https://groupattac-vpr.fr/wp-content/uploads/2023/10/Declaration-Attac-Palestine.pdf

Rebondissement dans l’affaire Geneviève Legay

Hier, nous avons appris le report du procès du Commissaire Souchi responsable de la charge policière ayant failli coûter la vie à Geneviève Legay, alors porte-parole d’Attac 06, le 23 mars 2019 à Nice lors d’une manifestation de Gilets Jaunes. Ce procès, initialement prévu le 13 octobre, aura lieu le 11 janvier 2024

Pour en savoir plus, cliquer sur le lien suivant : https://adherez.attac.org/civicrm/mailing/view?reset=1&id=9fff95b5030c6a5e

Affaire Geneviève Legay : mobilisons-nous le 13 octobre !

Rendez-vous le13 OCTOBRE À LYON pour
Montrer pourquoi l’affaire Geneviève Legay est un scandale d’État ;
Faire le procès des violences policières, pour toutes les victimes n’ayant
que trop rarement l’accès à un procès ;
Expliquer nos revendications pour en nir avec les violences policières ;
Suivre le procès et accueillir Geneviève à sa sortie du tribunal

Pour en savoir plus, cliquer sur le lien suivant : https://france.attac.org/nos-publications/affiches-tracts-expos/article/affaire-genevieve-legay-mobilisons-nous-le-13-octobre

Fermeture des urgences et du SMUR de Vienne

L’intersyndicale de l’hôpital de Vienne organise un rassemblement sur le parvis de l’hôpital rendez-vous lundi matin 10h pour défendre notre hôpital public, nos services d’urgence et exiger une politique de santé au service de tous…

Pour accéder au tract : https://groupattac-vpr.fr/wp-content/uploads/2023/09/2023.09.18-Contre-la-fermeture-des-urgences-du-SMUR-et-du-service-de-soins-continus.jpeg

Soutien du CNNR à l’appel unitaire national : notre pays est en colère

Chèr.e.s ami.e.s et sympathisant.e.s du CNNR,

 Nous soutenons cet appel unitaire, auquel nous nous associons 
pour vous appeler à continuer de penser, construire, lutter. 
Chaque réflexion, chaque proposition, chaque geste compte !

Dans cet esprit, le CNNR sera présent sur le Larzac, lors des « Résistantes 2023, rencontres de luttes locales et globales » notamment le samedi 5 août de 10h à 12h avec la participation de Vincent Bony qui présentera le projet SSEU du CNNR à la conférence sur la Sécurité sociale de l’alimentation.

Pour lire la suite : https://groupattac-vpr.fr/wp-content/uploads/2023/07/CNNR-.pdf

Rencontre du 24 Juin avec Christophe Prud’homme Médecin Urgentiste (93)

Intervention très intéressante, instructive et formatrice. La question du système de Santé est rarement pensée comme une question politique. Promouvoir un Service public dans lequel toute activité marchande est exclue.

L’avenir est sans doute aux Centres de Santé (dans lesquels les soignants sont des salariés rémunérés correctement) à ne pas confondre avec les Maisons médicales-(regroupement de soignants libéraux) ……

Bien d’autres questions ont été abordées, par exemple les gains de santé. Ils sont liés à 80% à l’amélioration de nos conditions de vie , notamment la qualité de l’eau, de la nourriture et que 20 % sont liés aux progrès de la médecine. La priorité n’est donc pas la dette financière . L’urgence est à stopper les dégâts sur l’environnement .

Christophe nous a donné un vrai ballon d’oxygène

Contre la suppression de l’AME (Aide médicale d’état)

L’Aide médicale de l’État (AME) est une aide sociale permettant aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier d’une prise en charge de leurs soins. Elle a été mise en place en 2000 pour pallier à l’exclusion des travailleurs sans papiers ne pouvant bénéficier d’une couverture sociale de droit commun par l’assurance maladie et en remplacement de l’Aide médicale d’urgence préexistante. Un amendement proposant la suppression de l’Aide médicale d’état, au profit d’une aide ne couvrant uniquement que « les soins urgents », a été voté au sénat le 15 Mars 2023.

Cet amendement contraire aux principes des droits humains garantissant un droit à la santé pour tous sur le territoire français et européen, est un non-sens d’un point de vue économique, les prises en charge tardives hospitalières des pathologies étant particulièrement coûteuses, et va limiter l’accès aux soins d’une population déjà fragilisée

Pour lire le texte de la « pétition-positionnement » co-signé par Le Collège des Enseignants de Médecine Intensive et Réanimation (CeMIR), Le Collège de Réanimation des hôpitaux Extra-Universitaires de France (CREUF), L’Association Nationale des Jeunes Médecins Intensivistes ,Réanimateurs (ANJMIR) Le Groupement Francophone de Réanimation et des Urgences Pédiatriques (GFRUP) Le Syndicat des Médecins Réanimateurs (SMR) :

Cliquer sur le lien suivant : https://groupattac-vpr.fr/wp-content/uploads/2023/05/20230426_Positionnement-de-la-SRLF-la-SFMU-le-SPILF-et-SFSP-concernant-la-suppression-de-lAME.pdf